Au plaisir des jouets
L'homme qui penche
Au vif du monde
Pour Elvin Jones
L'empreinte de Thomas Bernhard
Magicosmologie
Le pays des fantômes
La répétition des erreurs
Un magicien
Une fois un jour
La ferme du garet
Le journal d'un manoeuvre
Finalement quoi
Le lumbago chez Baudelaire
Vie de famille
Flaschko (101 mélodrames assis)
Le retour du martinet
Kratochvil
Moulin à parole
C'est la vie
La malédiction de la famille Guergand

 


Un magicien


______________________________________________________________________

Production et distribution

Mise en scène Marc Feld
Conception et écriture spectacle: Marc Feld et Jean-Jacques Nguyen
Texte : Zéno Bianu
Musique originale : Jean-Christophe Feldhandler
Scénographie : Jean-Jacques Nguyen
Réalisation films : Franck Cuvelier, Marc Feld et Jean-Jacques Nguyen
Montage-films : Vincent Moutot
Création magique : Pierre Edernac
Instruments originaux : François Baschet
Conception lumières : Denis Monmarché
Conception son : Jean-Paul Duché
Machinerie : Philippe Charles
Production film : Atlantic télévision
Conformation : Société Zygote


Avec

Pierre Edernac, magicien
Robin Renucci, comédien
Jean-Christophe Feldhandler, musicien
Régie image : Virginie Watrinet
Régie son / Régie lumière : Denis Monmarché et Jean-Michel Hugo
Régie plateau : Philippe Charles

Production :

Festival d’Automne à Paris
Théâtre 71
Scène Nationale de Malakoff
Théâtre des Salins
Scène Nationale de Martigues
Espace Jean Legendre
Théâtre de Compiègne
A.C.S.V. -Théâtre du Maraudeur
Atlantic télévision
Avec l’aide du Centre des Arts du Cirque de Basse-Normandie
Avec le soutien
de la D.R.A.C –Ile de France

______________________________________________________________________

Présentation

Oukéti ? Oukéti ?

Les cartes à jouer du magicien Pierre Edernac sont de celles qui ont au moins trois faces : elles sont magiques. Sur la première on projette un film, le portrait de l’artiste en jeune Maharadjah, le front ceint d’un turban flamboyant les yeux ourlés de khôl, ses premières leçons dans la boutique du marchand de mystères Karoly, depuis l’enfance jusqu’aux portes des Indes… Sur la seconde, les phrases à double-fond du poète Zéno Bianu, un monologue «en rupture de boussole» interprété par l’acteur Robin Renucci… Sur la troisième, le magicien au sommet de son art, égaré le temps d’un tour de prestidigitation entre réalité et fiction, sorti de l’écran comme on revient du passé… Un château de cartes où le temps se mélange où la réalité perd pieds devant le rêve de Pierre Edernac : «Croire pour faire croire», un lieu improbable où une partie du public est lui-même aux premières loges du plateau et où s’invente un espéranto du merveilleux contemporain, «pour partager les secrets, parce qu’un secret, cela ne se dit pas».

« L’acteur est l’autre magicien, celui qui fait aux mots ce que l’artiste fait aux objets. Sans cesse, il se re-présente (peut-être, du reste, changera-t-il de nom à chaque séquence ?) : toujours même, toujours autre. Il a une fonction de rappel, entre le débit d’un Monsieur Loyal et la scansion d’un griot. Il est celui qui, par la parole, relie le magicien aux spectateurs. A la fois chaman et enfant, il joue avec la science et sa formidable charge poétique. Il est la voix qui dit le mystère du monde.» Marc Feld « J’ai en mémoire les musiques foraines avec leurs instruments singuliers : le piano-mécanique, la scie musicale, la grosse caisse avec cymbale, le glocken-spiel… Un univers sonore dérisoire et magnifique.» Jean Christophe Feldhandler, compositeur de la musique de scène

______________________________________________________________________